Balthasar Klossowski dit BALTHUS (Paris 1908-Rossinière...

Lot 27
Aller au lot
200 000 - 300 000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 470 000 EUR

Balthasar Klossowski dit BALTHUS (Paris 1908-Rossinière...

Balthasar Klossowski dit BALTHUS
(Paris 1908-Rossinière 2001)
La sieste
Huile sur toile
Monogrammée et datée en bas à gauche Bs 58
80 x 65 cm

PROVENANCE
Chez Henriette Gomez, Paris ;
Acquis en 1991 par les actuels propriétaires.
EXPOSITIONS
Balthus, Paris, Galerie Henriette Gomez, 1966 ;
Balthus, Paris, Galerie Henriette Gomez, 1983 - 1984 ;
Balthus, Kyoto, Musée de la ville, 1984, n° 23 ;
Balthus, un atelier dans le Morvan, 1953 - 1961, Dijon, musée des Beaux-Arts, 1999, n° 40, reproduit.
BIBLIOGRAPHIE
Catalogue de l’exposition Balthus, Paris, Centre Pompidou, 1983-1984, n° 188 ;
J. Clair, V. Monnier, Balthus, catalogue raisonné de l’oeuvre complet, Paris, 1999, P. 287, reproduit.
Peint dans son atelier du château de Chassy en 1958, notre tableau est issu d’une période particulièrement
féconde de l’oeuvre de Balthus, qui s’éloigne du surréalisme parisien pour s’orienter vers une peinture
d’apparence plus réaliste. La Sieste s’inscrit dans la série des Rêveuses commencée par le peintre dès 1954 et
en représente le dernier exemple.
Ainsi, notre tableau doit être rapproché d’oeuvres le précédant telles que Golden Afternoon, 1957 -
certainement l’oeuvre la plus proche - Le fruit d’or, 1956, ou Les persiennes closes, 1956 (aujourd’hui conservées
dans des collections particulières, voir J. Clair et V. Monnier, Balthus, catalogue raisonné de l’oeuvre
complet, Paris, 1999, P. 274, P. 272, P. 273, reproduits). Ces oeuvres possèdent une structure comparable, et
s’éloignent de ses représentations d’avant-guerre de jeunes filles aux poses ambiguës, vers une composition
sublimée. Dans notre tableau tout comme dans Golden Afternoon, les plans verticaux se succèdent, éliminant
la hiérarchie des motifs, et fondant la figure pâle de la jeune fille dans le décor.
Artiste méticuleux, Balthus se consacre à la réalisation de nombreuses études et dessins préparatoires, telles
que pour notre tableau l’Étude pour La Sieste (collection particulière) figurant le visage endormi de la jeune
fille, et plusieurs remarquables études à l’aquarelle pour le bouquet de fleurs visible au premier plan (voir
J. Clair et V. Monnier, Balthus, catalogue raisonné de l’oeuvre complet, Paris, 1999, D.923, D.924, D.925,
reproduits).
Acquis en 1991 par les actuels propriétaires.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue